La boîte à pharmacie, un indispensable à ne pas négliger

À la maison, dans son véhicule et même sur son lieu de travail, il est toujours conseillé d’avoir à portée de main une trousse de secours. Cette consigne de sécurité bien que très souvent ignorée, a déjà sauvé la vie de nombreuses personnes dans le monde. En cas de malaise, avoir de l’aspirine près de soi n’est pas une mauvaise chose ; ou en cas d’incident mineur (blessure, chute…), il est facile de faire soi-même un pansement, en attendant l’arrivée des secours. La trousse de secours contient généralement du matériel médical et des médicaments de première nécessité encore appelés médicaments essentiels. Ils sont généralement vendus dans toutes les pharmacies et ne nécessitent pas d’ordonnance pour la plupart. Quant au matériel, il est également vendu en pharmacie et en plus en ligne par des prestataires professionnels comme mediprostore.com, qui sont spécialisés dans la vente du matériel médical pour les professionnels comme pour les particuliers.

De quoi est composée une trousse de secours ?

La trousse de secours, ou boîte à pharmacie n’a pas une composition standard, bien qu’il existe des éléments usuels comme l’alcool, les compresses stériles, sparadrap, pansements, gants, ciseaux, thermomètre qui ne doit pas manquer. Son contenu et sa consistance varient selon le lieu où l’on projette de l’utiliser (maison, bureau, campagne, forêt…), car on pourrait avoir besoin de crèmes solaires, répulsifs pour moustique, coussin hémostatique, etc. Les antécédents médicaux (Diabète, maladie mentale, asthme…) des personnes susceptibles d’en avoir besoin sont à perdre en compte (pour la présence des médicaments spéciaux comme l’insuline, la ventoline, des anxiolytiques, etc), tout comme la nature des activités (sports, randonnées) pour lesquelles on devra prévoir des anti-inflammatoires, bombe de froid, baumes, etc. Dans tous les cas, il est toujours recommandé de demander conseil à votre pharmacien pour les médicaments à avoir, ceux prendre sans eau, ceux à éviter au maximum comme les suppositoires qui peuvent fondre du fait de leur sensibilité aux changements de température.