Comment soigner une hernie discale cervicale?

Généralement caractérisée par une douleur à la base du cou, la hernie discale cervicale est une maladie bien courante. Il s’agit d’un mauvais état des verbretres après un choc, un accident ou simplement un faux mouvement. 

Comment savoir si vous souffrez de cette maladie ?

Il n’y a pas d’âge ni réellement de facteur à risque pour souffrir de la hernie discale cervicale. Mais il  y a des symptômes qui ne trompent pas. Notamment, vous ressentez une vive douleur dans le bas du cou qui peut se prolonger dans votre bras et dans l’épaule. 

Pour l’expliquer simplement, cette maladie est due un affaissement des vertèbres à cause de plusieurs années de mauvais traitements ou d’un choc important. En tous les cas, il est rare de souffrir de cette maladie du jour au lendemain. 

Ces symptômes ne suffisent toutefois pas à confirmer réellement que vous en êtes victimes. Pour l’heure, dans le cas d’une hernie discale cervicale on le detecte sur l’IRM. Une consultation auprès d’un spécialiste est donc de mise. 

Des médicaments pour vous soigner

Pour les cas qui ne sont pas graves, les médecins peuvent simplement recourir à des traitements à base d’antidouleurs pour vous soigner. Cela vous permet de retrouver votre mobilité rapidement. Mais attention, ce n’est pas réellement un soin définitif. C’est-à-dire que les douleurs peuvent s’estomper. Mais il y a toujours un risque de rechute, et ce, parfois à des moments inopportuns. 

Vous souffrez désormais de hernie discale cervicale. Un simple éternuement peut provoquer de violente douleur et des picotements aux bras. 

Une intervention chirurgicale est possible dans certains cas

Il est pourtant certains cas qui nécessitent davantage d’intervention qu’un simple traitement antidouleur. Tel est le cas notamment de ce que les médecins appellent désormais « les cas d’urgence ». Vous devez passer sur la table d’opération si vous ressentez une paralysie des membres, des douleurs qui sont de plus en plus intenses, etc. Tel pourra aussi être le cas si après plusieurs semaines d’anti douleurs, vous avez toujours des gênes dans les membres ou que la douleur ne s’en aille pas. 

Il faudra bien évidemment l’aval de votre médecin avant de programmer ce genre d’intervention. Il s’agit d’une opération de routine qui consiste à réparer vos articulations une bonne fois pour toutes. Ce qui vous évitera des rechutes à l’avenir. Elle ne dure que quelques minutes et se fera bien évidemment sous anesthésie. Vous n’avez pas à craindre la douleur.