Utilisez cette substance pour soulager l’anxiété

L’exploitation des bienfaits thérapeutiques des substances naturelles n’est pas un concept nouveau. Les historiens estimant que certaines plantes sont cultivées à des fins médicinales depuis 500 avant J.-C..

Comment le CBD réduit-il l’anxiété ?

La CBD active les récepteurs CB1 situés dans l’amygdale du cerveau. Lorsque ces récepteurs sont bloqués, l’anxiété peut augmenter, ce qui fait du CBD un anxiolytique prometteur. Le CBD est également lié à l’augmentation de l’activité du circuit amygdalo-hippocampique-cortico-striatal du cerveau, qui est lié au traitement des émotions.

Responsable de la régulation des principales fonctions corporelles, le système endocannabinoïde est un réseau complexe qui soutient l’activité neuronale, ainsi que les systèmes cardiovasculaire et nerveux central. Il régule un large éventail de fonctions, dont la mémoire, l’appétit, le sommeil, la fertilité et l’humeur. Ce dernier point est particulièrement important, des études suggérant que le CBD interagit avec le récepteur 5-HT1a, un sous-type de sérotonine.

Connue sous le nom d’hormone du bien-être, la sérotonine stabilise l’humeur, accroît les sentiments de bonheur et favorise un sentiment de bien-être. En plus de provoquer la dépression, la sérotonine est liée à l’anxiété. C’est pourquoi de nombreux médicaments antidépresseurs et anti-anxiété augmentent activement les niveaux de sérotonine. Il n’y a pour lutter contre l’anxiété rien de tel que l’huile de cbd.

Conseils pour utiliser le CBD pour l’anxiété ?

Le CBD peut faire différentes choses à différentes doses, un phénomène connu sous le nom d’effets bidirectionnels. Une surstimulation du système endocannabinoïde de l’organisme peut exacerber les symptômes au lieu de les atténuer. De plus, des niveaux élevés de CBD, comme 300 mg, sont connus pour favoriser la somnolence et la relaxation. À l’inverse, de faibles niveaux de CBD peuvent créer une réaction d’élévation, incitant à l’éveil et à la vigilance. La meilleure façon d’éviter les effets bidirectionnels indésirables est de suivre l’adage : commencer doucement, aller lentement.

Fumer offre une méthode presque instantanée pour profiter des effets du CBD. Cette méthode envoie le cannabinoïde directement dans les alvéoles des poumons. Les molécules de CBD entrent dans la circulation sanguine pour une absorption rapide. Cependant, il peut être difficile de mesurer votre consommation de CBD lorsque vous fumez, et le fait de fumer lui-même peut provoquer une inflammation pulmonaire.

Le CBD peut être ajouté à presque tous les aliments. Bien qu’il soit super facile à consommer sous forme de gommes, il faut parfois attendre une heure ou plus avant de ressentir des résultats. De plus, la biodisponibilité orale du CBD peut entraver son absorption. Lorsque vous consommez du CBD par voie orale, il doit passer par votre tractus gastro-intestinal avant d’être métabolisé par le foie. Par conséquent, une quantité limitée de CBD se retrouve dans le système circulatoire.

Les teintures et les huiles de CBD représentent un moyen rapide, facile et précis de consommer du CBD. La plupart des teintures contiennent du CBD dans une base d’alcool. Les huiles de CBD contiennent des extraits de CBD infusés dans une huile de support, comme l’huile de coco ou de chanvre. Les teintures et les huiles sont prises à l’aide d’un compte-gouttes, ce qui permet de mesurer facilement l’apport. Le cannabinoïde pénètre rapidement dans la circulation sanguine lorsqu’il est pris par voie sublinguale. Les résultats peuvent apparaître aussi rapidement que dix minutes et durer jusqu’à trois ou quatre heures.