Les principes de la médecine chinoise et les techniques les plus utilisées

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) repose sur deux idées principales. D’une part, il y a le Qi et de l’autre, le Yin et le Yang. Selon elle, ces idées se manifestent dans le corps humain à travers l’énergie vitale. L’objectif de cette médecine est d’ailleurs de rétablir un déséquilibre énergétique. Il existe différentes pratiques pour ce faire.

Quels sont les véritables fondements de la médecine chinoise ?

Avec une approche philosophique singulière, la médecine traditionnelle chinoise se démarque bien de la médecine conventionnelle. En effet, deux personnes atteintes d’une même infection recevront des antibiotiques similaires avec la médecine dite occidentale. Par contre, chacun de ces deux individus aura un traitement différent selon le niveau de Qi et l’équilibre Yin-Yang avec la MTC. Ainsi, pour soigner les différents maux, cette forme de médecine repose sur 3 grands fondements. Le premier est l’unité du corps. La médecine chinoise prend, en effet, le corps humain comme un tout composé d’un esprit et d’émotions. Établir une relation entre ces deux éléments permet de déduire la technique la plus adaptée pour soigner une personne.

Le second fondement est la connectivité avec le reste du monde. La médecine traditionnelle chinoise veut que les différents changements de la nature et de l’environnement se reflètent à l’intérieur d’un individu et soient perceptibles de l’extérieur. Ainsi, pour diagnostiquer un malade et soigner ses maux, elle tient en compte les saisons, la génétique, et même la situation géographique. Enfin, le troisième fondement concerne la capacité d’auto-guérison de chaque être y compris les êtres humains. De ce fait, la médecine chinoise à Nantes ne fait pas de miracle. Elle favorise cette capacité en stimulant le Qi dans le corps. Pour cela, elle a recours à différentes techniques.

Quelles sont les techniques de soin utilisées dans la MTC ?

La pratique la plus répandue concernant la médecine chinoise est sans aucun doute l’acupuncture. Il s’agit d’une technique très ancienne consistant à insérer des aiguilles sur des points précis du corps humain. Plus précisément, les aiguilles sont placées sur les méridiens, lieux où le Qi est stocké. L’acupuncture arrive à guérir le stress, la fatigue, la perte d’énergie et voire même la dépression. Ce qui signifie qu’elle permet de favoriser un effet sédatif sur le corps et l’esprit. Ensuite, la médecine traditionnelle chinoise a aussi recours au massage. On retrouve notamment deux techniques : le Tui Na et le Zhi Ya.

Un bon praticien devrait maîtriser les deux, mais la plupart préfèrent se spécialiser dans l’un ou dans l’autre. Le Tui Na consiste à faire des tapotements et des étirements sur la peau. C’est une technique de relaxation très efficace. Le Zhi Ya quant à lui, consiste à pincer ou à presser le corps avec les doigts. Par ailleurs, la MTC dispose aussi d’une pratique équivalente à celle du Yoga. En effet, le Qi Gong favorise la concentration et l’apaisement en faisant des exercices de respiration et des postures corporelles. Enfin, la médecine chinoise utilise aussi la diététique pour guérir des maladies.